Ma rencontre avec Dahk’man

J’ai voulu vous faire plaisir en vous demandant sur instagram quel est le sujet que je pourrai aborder sur mon blog. Et l’idée qui est souvent revenu est de parler de ma rencontre avec Dahk’man. Alors par où commencer ? Le début certainement … Mais le début est si loin pour moi qu’il va falloir que je fasse travailler ma petite tête. Je me lance dans ma petite histoire…

Ma première rencontre…

Il faut dire que j’ai connu Yanisse grâce à ma sœur S. Ils se sont connus au collège. J’ai donc toujours entendu parler de Yanisse mais je ne l’avais pas encore rencontré.
Puis des années après… un soir j’étais invité chez des amis. J’ai écourté la soirée car je me sentais fatiguée. Ne voulant pas déranger un de mes amis pour me raccompagner chez moi, j’appelle ma sœur pour qu’elle vienne me chercher (je n’avais pas pris ma voiture ce soir-là). Il me fallait un moyen pour rentrer. Et voilà que ma sœur arrivait avec Yanisse. Il ne me connaissait pas et a gentiment voulu me récupérer. 1er échange en face à face. (Au passage il venait d’avoir son permis 😉 info importante car il me le rappel souvent lol). Echange cordial mais très sympa en même temps.

Les choses s’enchaînent…

A ce moment-là, je commençais à fréquenter de plus en plus la vie de ma sœur ; on vivait ensemble et il était impossible de ne rien partager, les galères, les fous rire, les joies, les peines et j’en passe. J’ai donc commencé à connaitre Yanisse au fur et à mesure du temps. Ça commencé par des « Saluts ça va » puis par des blagues, puis discussions sérieuses. Le ramadan arrive et les repas du soir pour couper le jeune se présentent. Je me souviendrai toujours de cette fois-là. Ma petite sœur n’était pas là ce soir-là, j’avais programmé ce repas et j’avais invité Yanisse pour couper le jeune.

Dahk'man et Adias. rencontre. adias.b.

Et c’est à partir de cette soirée que j’ai su que Yanisse deviendrait un ami ! Pourquoi ? Déjà c’était un moment de partage, rappelez-vous, je vous disais que c’était la période du ramadan. (bien entendu la photo au dessus est récente vous l’aurez compris 😉 ) On a partagé un super repas. Vous connaissez ces fous rires débiles qui arrivent. Eh bien voilà c’était ça toute la soirée. Je pense qu’on s’est bien retrouvé et cela m’a permis aussi de briser la glace que j’avais.

Oui oui, j’avais une certaine distance, que j’ai d’ailleurs avec toutes les nouvelles personnes qui entrent dans ma vie. Je suis quelqu’un de très timide de base. Beaucoup pensent que ce n’est pas la vérité mais, je suis très timide, mais ça ne se voit par car je le cache du mieux que je peux et ça marche, j’arrive à mettre les gens à l’aise. Je m’écarte un peu du sujet…

Ma rencontre avec Dahk’man…

Le personnage Dahk’man existe depuis  2013 si mes souvenirs sont bons. Bien entendu je ne parlerai pas à sa place sur la création de son personnage, vous le comprendrez bien. En revanche, j’ai connu la naissance de celui-ci. Ses débuts sur Facebook n’ont pas mis bien longtemps pour prouver à qui  voulait bien l’entendre qu’il avait du talent.

Il faut savoir que je suis comme on dit « un bon public » question humour ! Mais là ça n’avait rien à voir ! Il a su mettre des choses de la vie quotidienne en mini sketch. J’ai pu rire comme jamais lol. Puis vint le personnage de Miqueline !! La révélation était évidente. Je me souviens bien de ce sketch : les vices cachés de votre opérateur. Je lui ai dit que j’adorais ce qu’il faisait et surtout qu’il ne fallait pas qu’il arrête. Hormis sa famille, j’étais sa plus grande fan. C’est à partir de là aussi qu’il partageait de plus en plus avec moi de ses idées. Ça me fait drôle d’y repensais. Les choses sont allées très vite… #nostalgiedudébut

C’est le début du commencement…

Un jour Yanisse nous parle d’un projet. Nous qui ? Ma sœur est ses amis très proches. Il voulait faire le remake de « qui veut épouser mon fils » version Arabisée : « qui veut khtob mon fils ». Il savait très bien où il allait et avait réfléchis à tous les détails des personnages. J’étais juste heureuse de sa proposition. J’ai eu fait du théâtre à l’école, et j’ai toujours voulu reprendre ce loisir mais faute de moyen ce n’était pas possible (note à moi-même : un projet à ne pas laisser tomber) et Yanisse me proposant de jouer un rôle était juste pour moi une opportunité en or de jouer la comédie. J’étais trop CONTENTE. Et je vous raconte pas les soirées que nous passions lors des tournages, c’était hilarant ! On en pouvait plus de rire je vous promets. Les coupés-actions s’enchaînés avec tout de même beaucoup de sérieux. J’ai adoré tourner avec l’équipe.

Et puis ça continue… encore et encore

Après cette expérience, il était évident de continuer ensemble lui et moi. ICI des exemples de mini sketch.  Il continue toujours ses sketchs et quelque fois je fais des apparitions. Alors il y a des périodes où nous tournons ensemble plus « régulièrement » et d’autre moins. Cela s’explique par le fait que nous avons tous les deux un planning de ministre ! Non je rigole, mais je ne vous cache pas que des fois ce n’est pas évident de jouer des sketchs dès qu’on se voit.

Premièrement, parce que nous avons nos vies respectives assez chargées par nos obligations. Deuxièmement, parce qu’il y a des fois où lorsque l’on se voit nous n’avons pas forcément envie de tourner un sketch. On préfère profiter et mettre de côtes les réseaux sociaux à ce moment-là. Je parle de cela pour répondre aux personnes qui m’interpellent en me disant par moment : « hey ça fait un moment que tu n’as pas fait de sketch avec Dahk’man ». Oui c’est vrai mais promis ça va arriver 🙂 .

D’ailleurs je profite de ces quelques lignes tant que j’en parle, pour remercier toutes les personnes qui me reconnaissent dans la rue. C’est tellement à la fois frustrant, déstabilisant mais tellement bénéfique d’avoir votre retour. Je suis comment dire ? (petite pause pour trouver le bon mot pour définir ce que je ressens quand vous me reconnaissez….. ah ça y est j’ai trouvé, fin de la pause) je suis flattée et honorée et c’est gratifiant. Je vais arrêter là car je suis réellement pudique dans mes sentiments que ça me mets mal à l’aise. Oui même derrière un écran !

Et maintenant…

Notre collaboration et notre amitié est quelque chose dont j’attache énormément d’importance. Je ne peux pas prédire l’avenir sur la continuité des sketchs mais je ne peux pas non plus envisager qu’un jour ça se termine. C’est impensable! Sur ces derniers mots, je nous souhaite à Dahk’man mais aussi avec Yanisse, que cela continue et nous apporte que du bon.

J’espère que cet article vous a plus. Il est fait à votre demande. Mais sachez que vous m’aviez devancé car je comptais un jour le faire… mais je ne savais pas quand. Alors je vous remercie de votre participation pour la réalisation de cet article, mais aussi pour votre présence ici et sur instagram. Petite surprise pour bientôt : ma chaîne Youtube va redémarrer très prochainement, alors restez connecté.

N’hésitez pas à me laisser vos commentaires, je me ferai un plaisir de les lires

Des Bisous Pour Vous Tous.

(Saïda avant Adias)

Leave a Reply