Si toutefois …

La mémoire a des manières d’agir dont elle est la seule à mépriser son art. L’art d’apparaître et disparaître au gré du temps…ET de son bon vouloir



Aujourd’hui quand je te regarde, je t’admire
Mais je n’ai pas attendu ce jour pour le faire
Je n’ai pas attendu ce jour pour te le dire
Mais je souhaite avoir plus de jour pour le faire


Aujourd’hui je ne souhaite plus me taire
Est lasse est mon cœur
Est lasse est mon être
A ses dépend je n’arrive plus à m’y faire


Et j’ai tant de colère et j’ai tant de tristesse
Qu’une vie entière ne pourra le supporter
Qu’une simple lettre ne pourra m’apaiser
Tant est grande ma douloureuse tristesse


Si toutefois nous pouvions mettre une pause
Une pause sur notre vie
Une pause sur ta mémoire
Si toutefois nous pouvions juste dire pause
Et que nous puissions juste profiter
Et que nous puissions juste respirer


Si toutefois nous pouvions ne rien regretter
Agir sans se dire que ce sera fini
Agir en pensant à l’infini
Si toutefois tu pouvais ne pas m’oublier
Je serais tellement apaisée
Je serais tellement aimée


Car tu es la seule à m’aimer comme tu l’as fait.

Leave a Reply